L’outil de collaboration virtuelle connu sous le nom de Spatial a toujours été l’un de nos préférés en raison de sa capacité à exploiter les casques de réalité augmentée haut de gamme pour faciliter les réunions à distance.

Le produit vient de faire un grand pas en avant en permettant à toute personne possédant un smartphone de participer à ces réunions virtuelles.

Mardi, Spatial a lancé des versions iOS (iPhone et iPad) et Android de l’application Spatial. Ainsi, un groupe d’utilisateurs peut désormais se réunir sur plusieurs appareils, notamment le HoloLens, le Magic Leap 1, un ordinateur de bureau ou portable, l’Oculus Quest 2 et tout smartphone compatible ARKit ou ARCore.

Image via Spatial

Mais plutôt que de permettre aux utilisateurs de smartphones de jeter un coup d’œil à ces réunions virtuelles, ces utilisateurs mobiles peuvent en fait y participer en utilisant leurs propres avatars. Il suffit de télécharger une photo depuis son smartphone, ou de prendre un nouveau selfie, et cette image est alors attachée à un corps virtuel (avec des bras fonctionnels !) qui rejoint le reste du groupe réuni dans la salle virtuelle.

Le processus de création d’un avatar sur votre smartphone. Images via Spatial

Et si l’environnement de la salle virtuelle est un peu trop fermé à votre goût, vous avez la possibilité de déplacer l’expérience, y compris les avatars, les tableaux blancs virtuels et les supports de présentation, dans votre propre espace via la RA. J’ai testé le système la semaine dernière et il fonctionne comme promis. En utilisant simplement votre doigt pour naviguer dans la salle virtuelle, vous bénéficiez du même type d’interaction et de mouvement que lorsque vous utilisez l’application sur le HoloLens et sur Magic Leap 1.

L’autre fonctionnalité importante ajoutée à la version mobile est la possibilité de configurer l’application pour qu’elle ne se concentre que sur une seule personne virtuelle à la fois, ce qui évite d’avoir à regarder autour de soi et à essayer de savoir qui parle pendant une réunion bondée.

Image via Spatial

“C’est une étape énorme pour l’informatique spatiale et pour nous, qui consolide notre leadership en tant que principal outil de collaboration AR/VR sur le marché actuel”, a déclaré Anand Agarawala, cofondateur et PDG de Spatial. “Auparavant, seules les personnes disposant d’un casque pouvaient expérimenter la véritable magie de Spatial, mais nous voulions que tout le monde puisse en profiter. Aujourd’hui, il vous suffit de tenir votre téléphone et, pour la première fois, vous pouvez participer activement à n’importe quelle réunion virtuelle et voir des avatars réalistes de collègues ou d’amis directement dans votre salon.”

Quelque chose me dit que l’équipe aurait pu se retenir un peu plus longtemps tout en laissant les versions AR et VR se développer organiquement, mais en cette année de pandémie, il n’est plus temps de se retenir, et cette sortie est donc une hyper distribution opportune d’un outil qui, à mon avis, est probablement le meilleur outil de collaboration virtuelle dans l’espace, lorsque vous êtes prêt à aller au-delà de la simple vidéo.